18.3.10

Bientôt c’est 23 ans...



Bientôt il aura 23 ans… et qui pourras lui dire non ?
Bientôt il fêteras son anniversaire, et comme il l’a fait chaque année ; il leur serviras du gâteau, un gâteau mélangé avec de la chair humaine et du sang…
Cet anniversaire, tout le monde assistera à cet anniversaire, car même s’ils ne le veulent pas, tu finiras par les voir faire semblant d’être heureux et souriants. Ils devront applaudir, parfois chanter, parfois danser, voir même pleurer si par hasard ils s’aperçoivent qu’ils occupent les premières rangées, c’est avec eux que seras la confrontation…
Bientôt c’est 23 ans et qui pourras lui dire non ?


Il n’auras que 23 ans pourtant capable de faire des merveilles ; faire soulager les gens rien que par les terroriser, il réussit à endoctriner toute une population, multiplier ses crimes et faire couler plus de sang, et magnifiquement il gère les embouteillages dans les prisons.et certainement soulager les flammes d’une révolution…


Il n’auras que 23 ans, l’age d’un étudiant qui s’est donné à fond pour enfin se noyer dans ses propres ambitions e se retrouver par la fin tabassé dans des cachots souterrains et continueras sa vie en mode noir et blanc…


Bientôt c’est 23 ans, l’age d’un jeune journaliste qui a comme arme son bout de papier et son stylo, et qui parce qu’il a laissé s’échapper quelque mots indépendantes qui à leur tour se sont placés quelque part sur le papier…lui qui a un moment donné il a voulu écrire quelque chose librement, se retrouve enfin enfermés dans une sombre chambre ou il reçoit chaque jour des démons qui prétendent lui donner ses leçons, disons ce que de la presse il était ignorant…
Ce journaliste ne regrette pas le faite d’écrire librement, ce qui lui a rendu souffrant c’est la presse, à laquelle il a tant d'admiration, respect et dévotion, ce qui lui a rendu souffrant c’est que cette dernière lui a tournée le dos et on lit partout à propos de l’anniversaire qui auras lieu bientôt…

Bientôt c’est 23 ans …et qui pourras lui dire non ?

10 commentaires:

Anonyme a dit…

magnifique

sula7fet a dit…

et c'est magnifique de votre part de jeter un coup d'oeilsur le blog...j'apprecie ce que tu fait..c encourageant...ça me donne envie d'ecrire plus...merci infiniment..

سيجارة a dit…

بالسياسة خويا ديقة ديقة وربّي تستر

sula7fet a dit…

ربّي يستر يا خويا و ربّي معانا يا خويا

Passant a dit…

j'adore..bien écrit chapeau
en attendant qui sait??? il ne pourr surement jamais résister au temps

Anonyme a dit…

c'est vraiment magnifique c'est très bien écrit c'est la première fois que je visite ce blog et ça fait plaisir de voir qu'on Tunisie il'ya encore des personne qui échappe a la drogue qu'on injecte dans le veine de tout un peuple

illusions a dit…

Bientôt c'est 23 ans, mais on doit encore fêter ses 24, 25, 26 et peut être ses 27 ans.
Pourquoi ce pessimisme? Il y aura peut être un nouveau né qui viendra prématuré, mais qui saura lui aussi survivre, car apparemment on ne sait qu'applaudir et encore fêter des anniversaires répétés, à voir qui va les financer...
Jolie texte et bonne continuation...

Anonyme a dit…

Bravo Monsieur...
Un coeur battant 23 printemps au rythme d'une vie qu'il s'accroche à en maintenir les reines.
Chapeau bas...


De la part de 'Keus Spass Til'

Tortue سلحفاة a dit…

@agos:
merci amigos

Wic... a dit…

well said
may be in his 23rd the journalist will say no
u never know
23 may be no one can say no
after every body may stand and drink his blood for all the blood he already drunk :)
keep on I adore what you wrote
:D happy I read it